Blog

octobre 15, 2017

Que se passe t il avec le Levothyrox

Nous sommes en plein contexte de la polémique autour de la nouvelle formule du Levothyrox, un médicament utilisé pour les troubles de la tyroïde. Celle-ci est une glande qui secrète des hormones qui participent à l’équilibre du métabolisme de manière générale. Elle conditionne donc l’humeur ou encore la forme physique. Lorsque la tyroïde est déficiente, il convient de suppléer les hormones manquantes ou inversement réguler la sécrétion des hormones. Et le médicament Levothyrox est fait pour cela. La consommation de ce médicament n’a pas cessé d’augmenter ces dernières années avec aujourd’hui trois millions de personnes qui l’utilisent. Mais de nombreux patients se plaignent des effets secondaires de celui-ci.

Le changement de formule en cause

Depuis le changement de formule du médicament, beaucoup de personnes ressentent de nombreux effets secondaires. En effet, certains symptômes sont apparus tels que la perte d’appétit, des nausées, des diarrhées, de fortes migraines ou encore des coups de fatigue. Ces symptômes s’apparentent à ceux d’une gastro-entérite cumulée à une bonne gueule de bois, mais cela de manière permanente. Les effets du nouveau Levothyrox sont donc très handicapants. Surtout que tout se passait très bien avant le changement de formule. Cette dernière n’a pas modifié son principe actif, seuls les excipients ont été modifié. Mais les effets secondaires toucheraient 1 % des malades.
La formule a été changé pour un souci de conservation du médicament, car les agences et les patients se sont rendus compte que lorsque les boites devenaient trop anciennes, au bout de deux ans ou trois, la composition changeait, et donc les effets du médicament changeait aussi. On avait à faire à une dégradation du médicament. C’est pourquoi l’agence française, en lieu avec l’agence américaine, a décidé d’imposer au laboratoire qui fabrique de changer cette formule pour que les patients soient mieux soignés. On ne peut pas dire qu’il s’agisse de la réussite du siècle car il n’y a jamais eu autant de problèmes avec le Levothyrox.

Des effets secondaires indésirables

Bien que sur le plan du médicament en lui-même, cette nouvelle formule est une réussite. Car la formule est plus stable dans le temps et la dégradation ne s’opère plus comme auparavant. Cependant, un problème se pose au niveau des excipients car le laboratoire a remplacé le lactose par le mannitol et l’acide citrique. Ce cocktail impliquerait qu’environ 1 % des patients ressentent des effets secondaires comme décrits précédemment. Ce qui n’était pas le cas avant ce changement de formule. Cela s’explique assez naturellement puisqu’un changement de formule dans un médicament régulièrement consommé n’est pas anodin. L’interférence avec les autres médicaments consommés par exemple, mais aussi avec l’alimentation peut entraîner des dérèglements du corps. C’est pourquoi on observe des soucis chez certains patients avec bon nombre d’effets indésirables. Il faut donc parvenir à retrouver un équilibre en insérant cette nouvelle formule du Levothyrox. Il s’agit de revoir les dosages chez ses patients par exemple. Il ne faut toutefois pas minimiser ces réactions et veiller à ce qu’elles ne se fassent pas de plus en plus présentes chez d’autres personnes.